Les Octaves de la Musique 2018

Malgré la lourdeur orageuse qui arpentait les rues du centre de Bruxelles hier soir, quelques 600 personnes ont pris place dans la salle de La Madeleine. Au programme de la 15e édition des Octaves de la Musique, une dizaine de duos complètement inédits entre les Lauréats 2018. Une soirée présentée par Sophie Pendeville et Pierre Baudot pour les réactions/interviews en backstage.

Dès l’ouverture, le ton est donné : une intro puissante et précise du Quatuor Ardente (représentant de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège) sur un morceau d’Igor Gehenot (Octave Jazz), « Step 2 ».

S’en suit un duo entre l’inégalable poète Claude Semal (Octave Chanson Française) avec le très original MNM Trio (Octave de la Ministre de la Culture) avec la chanson « Les remords, les regrets ».

Aux Octaves de la Musique, tous les styles sont représentés. La preuve avec la présence de Pierre Bartholomée (Octave Musique Contemporaine) au côté d’Anne-Catherine Gillet (Octave d’Honneur) pour une interprétation de « Je peux, je veux changer ma vie … »

Place ensuite au rock expérimental bruxellois de BRNS (Octave Pop/Rock) accompagné pour l’occasion par le Quatuor Ardente. Une solide version de « Forest », titre de leur dernier album « Sugar High », sorti en octobre 2017.

Igor Gehenot et son quartet remonte sur scène pour une version de « Les Berceaux » de Gabriel Fauré sublimée par la voix d’Anne-Catherine Gillet.

Les Musiques du Monde ne sont pas laissées pour compte, loin de là. La présence du trio Tamala, qui a tout gagné avec son album (prix Klara « best album world-belgium », Octave Musiques du Monde), le prouve. Accompagné par le Dj Milo Savic (Octave Fun Radio), ils ont augmenté la température de la salle d’un cran avec le morceau « Ayo Nene ».

Fêtant les artistes belges, nous ne pouvions pas ne pas rendre un hommage, aussi modeste soit-il, à Maurane (Octave d’Honneur en 2009). Anne-Catherine Gillet, Claude Semal et Giuseppe Millaci (Octave PointCulture) l’ont fait d’une manière sobre et douce avec le morceau « J’me roule en boule ».

Autre moment fort de la soirée, la montée sur scène de GLÜ (Octave Musiques Électroniques). Claude Semal déclame un texte on ne peut plus d’actualité, Mawda, sur un fond électro aussi puissant que visuel.

Le cirque était aussi présent avec la Compagnie de la Bête à Plumes (Octave Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles). Un moment féérique de jonglerie de parapluies et de claquettes soutenu par MNM Trio et les morceaux « Habanera (Carmen) » « Jazz alla turca » et « Danse macabre ».

Vous avez dit soirée inédite ? On ne vous a pas menti… Imaginé la jeune chanteuse pop Blanche (Artiste de l’année) interprétant son titre « Saving up my love » avec la soprano de renommée internationale, Anne-Catherine Gillet !

Quelques artistes absents néanmoins (Loïc Nottet et Angèle sont à l’étranger, Damso n’était pas disponible), mais les artistes présents se sont prêtés au jeu avec enthousiasme et le résultat vaut le coup !

Henri Pfr n’a pas pu participer activement à la soirée à cause d’une date programmée il y a longtemps. Par chance – pour les Octaves, pas pour lui – la date a été annulée et le jeune Dj a tenu à venir chercher son prix en main propre !

Milo Savic clôturera ce beau moment musical et télévisé par un dj set dont lui seul a le secret !

Plus d’infos sur www.lesoctavesdelamusique.be

 

Centres régionaux

Tournées JM

Découvrez les projets qui ont travaillé avec les JM

Consultez en ligne

Programmation 18/19

Découvrez les artistes en tournée cette saison

Consulter en ligne